BRÈVES :

  • Formation des promoteurs du Fonds d’Appui à la Promotion de l’Emploi (FAPE) en entrepreneuriat
  • Plus de 600 volontaires nationaux au profit des chantiers de développement du Burkina
  • Promotion de la formation professionnelle au Burkina : le centre régional de formation professionnelle de Ouagadougou inauguré
  • Séjour du ministre en charge de la jeunesse à Kigali :s’inspirer de l’expérience du Rwanda en matière de création d’emplois pour les jeunes.
  • Reforme institutionnelle des structures du MJFIP: bientôt une Agence de la Formation Professionnelle
  • Promotion de l’aviculture traditionnelle améliorée : le PSCE/JF soulage 160 ménages
  • Une équipe de l’expertise France chez le Ministre en charge de la Formation Professionnelle, Smaïla OUEDRAOGO
  • Reconversion professionnelle au Burkina Faso : le document d'orientation élaboré.
  • Rencontre de concertation et d’échanges avec les maires de communes urbaines sur l’accompagnement des groupements et associations de jeunes et de femmes à l’installation d’unités économiques présidé par le Ministre en charge de la Jeunesse, Dr Smaïla OUEDRAOGO
  • Ouagadougou a abrité la 9ème Conférence des ministres du cadre de concertation des ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle de l’espace UEMOA le 28 septembre 2018

PANELS SUR LE RADICALISME ET L’EXTRÉMISME VIOLENT : 60 LEADERS D’ORGANISATION DE JEUNESSE SENSIBILISÉS


Le Ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles (MJFIP), à travers la Direction Générale de la Jeunesse et de l’Éducation Permanente (DGJEP), a tenu, ce vendredi 08 juin 2018 au Centre d’Evaluation et de Formation Professionnelle de Ouagadougou (CEFPO), une série de panels de sensibilisation sur le radicalisme et l’extrémisme violent au profit des leaders des organisations de jeunesse. Placés sous la présidence de monsieur le Ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles, représenté par le Directeur Générale de la Jeunesse et de l’Éducation Permanente, monsieur Larba PILGA, ces panels de sensibilisation devraient contribuer à éradiquer le radicalisme et l’extrémisme violent en milieu jeunes.


Au cours de ses sessions, il s’agira plus spécifiquement entre autres de renforcer les connaissances des leaders des organisations de jeunesse sur le radicalisme et l’extrémisme violent ; de conscientiser les leaders des organisations de jeunesse sur les dangers liés à la radicalisation et à l’extrémisme violent ; d’amener les leaders des organisations de jeunesse à prendre conscience du rôle des jeunes dans la lutte contre le radicalisme et de l’extrémisme violent et de la promotion de la paix au Burkina Faso ; de faire des leaders des organisations de jeunesse des acteurs  relais pour l’information et la sensibilisation des jeunes sur le radicalisme et l’extrémisme violent.

À noter que cette session de sensibilisation est le début d’une série de panels qui se tiendront respectivement les 19 et 26 juin 2018 à Ouagadougou.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle (DCPM)/MJFIP.