BRÈVES :

  • Formation des promoteurs du Fonds d’Appui à la Promotion de l’Emploi (FAPE) en entrepreneuriat
  • Plus de 600 volontaires nationaux au profit des chantiers de développement du Burkina
  • Promotion de la formation professionnelle au Burkina : le centre régional de formation professionnelle de Ouagadougou inauguré
  • Séjour du ministre en charge de la jeunesse à Kigali :s’inspirer de l’expérience du Rwanda en matière de création d’emplois pour les jeunes.
  • Reforme institutionnelle des structures du MJFIP: bientôt une Agence de la Formation Professionnelle
  • Promotion de l’aviculture traditionnelle améliorée : le PSCE/JF soulage 160 ménages
  • Une équipe de l’expertise France chez le Ministre en charge de la Formation Professionnelle, Smaïla OUEDRAOGO
  • Reconversion professionnelle au Burkina Faso : le document d'orientation élaboré.
  • Rencontre de concertation et d’échanges avec les maires de communes urbaines sur l’accompagnement des groupements et associations de jeunes et de femmes à l’installation d’unités économiques présidé par le Ministre en charge de la Jeunesse, Dr Smaïla OUEDRAOGO
  • Ouagadougou a abrité la 9ème Conférence des ministres du cadre de concertation des ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle de l’espace UEMOA le 28 septembre 2018

Salon International de la Jeunesse d’Afrique et de la Diaspora


Le Salon International de la Jeunesse d’Afrique et de la Diaspora est une initiative visant à créer un cadre de concertation et de partage d’expériences avec les jeunes. La première édition se tiendra en 2018 sur le thème : « Construire l’Afrique avec et pour sa jeunesse ». L’objectif gobal est de d’offrir une plateforme de réflexion et de partage pour renforcer la contribution des jeunes  au développement, à la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance en Afrique.
De façon spécifque, il s’agit, entre autres, de:

  • renforcer le partenariat entre les jeunes et les leaders sociopolitiques africains,
  • encourager la participation effective des jeunes à la gestion du pouvoir politique en Afrique;
  • définir les besoins et aspirations prioritaires de la jeunesse africaine;
  • valoriser les initiatives entrepreneuriales de la jeunesse africaine;
  • lancer les bases de la mise  en place d’un observatoire panafricain de suivi des politiques publiques en matière de promotion des jeunes.

Le salon sera ponctué par les activités ci-après:

  • Cérémonies d’ouverture et de clôture du salon
  • Ateliers de réflexion et de partage
  • Communications
  • Vitrine de partages des expériences en matière de politiques et projets de développement des jeunes en Afrique
  • Campagnes de plaidoyer et de mobilisation sociale
  • Marche de la jeunesse africaine
  • Visites touristiques
  • Nuit de la jeunesse africaine.